Jeu du mois, septembre 2011

Gagnant: Résistance 3

La résistance est l’une de ces rares séries qui semble générique et sans imagination à la surface, mais qui tient tellement plus à l’intérieur de ses viscères gluants. Nous savons que certains d’entre vous ont rejeté la série d’emblée, pensant probablement à quelque chose comme "Eh, c’est un FPS marron qui gifle sans vergogne des extraterrestres sur un jeu de la Seconde Guerre mondiale." Et vous n’avez probablement pas ressenti la même chose lorsque Resistance 2 a rappelé quelques éléments cruciaux, aliénant une partie de sa base de fans dans le processus. Le troisième jeu, cependant, restaure la série à pleine puissance et compose tout: des pistolets dévastateurs, un rythme incroyable, des décors énormes, une histoire impliquante de mauvaise humeur et une belle lueur de poli. C’est un jeu incroyable d’une série qui a été un peu aléatoire jusqu’à présent, et qui mérite d’être reconnu.

La variété des environnements et du gameplay est stupéfiante et donne des moments comme une bataille de tireurs d’élite nocturnes dans une gorge boisée contre des ennemis masqués, une lutte acharnée de train où des humains fous attaquent à partir de camions tandis qu’un énorme troupeau d’araignées extraterrestres géantes vient tonner à l’horizon , une promenade en bateau calme et effrayant à travers une ville inondée et brumeuse, et une lutte souterraine de chat et de souris contre un monstre géant connu par les habitants religieux comme Satan.

Jeu du mois, septembre 2011

Bien que le jeu ne soit pas particulièrement difficile, il parvient à être extrêmement tendu, grâce à une combinaison de combats rapprochés et claustrophobes et d’immenses espaces ouverts remplis de chaos. Plus important encore, il supprime la santé régénératrice. Devoir se démener pour des packs de santé au lieu d’attraper un reniflard derrière la couverture rend le combat beaucoup plus rapide et plus tendu que ce que la plupart des tireurs modernes offrent, et se faire tirer maintenant entraîne des conséquences bien plus terribles qu’un écran temporairement plein de taches rouges. Il aide également à ce que les armes que vous donnez – un large éventail de marchands de la mort futuristes qui améliorent et changent leur apparence avec l’utilisation, Ratchet &ampli, style Clank – sont extrêmement amusants et satisfaisants à photographier, avec des fonctions secondaires évolutives pour aider à garder les choses intéressantes.

R3 propose également un mode coopératif complet qui suit la campagne principale et propose certains des modes de jeu FPS multijoueurs les plus amusants que nous ayons joués depuis longtemps. C’est d’une portée épique, au rythme serré et joli à regarder, et des emballages super excitants "Oh merde" des moments comme ils sont en liquidation. C’est le jeu qui prouve qu’Insomniac n’a pas perdu le contact.

Finaliste: Gears of War 3

Jeu du mois, septembre 2011

Le fait que Gears 3 n’ait pas remporté ce prix peut surprendre beaucoup d’entre vous et irritera sans aucun doute certains d’entre vous, mais lorsque vous choisissez entre les deux titres de renom du mois – qui sont tous deux impressionnants, comme l’indique leur 9 / 10 scores d’examen – nous avons dû choisir le jeu qui est la meilleure entrée de sa franchise. Et c’est Resistance 3. Malgré sa campagne parfois décevante, Gears of War 3 a vraiment

Aimez-vous l'article? Partager avec des amis: