GUEST BLOG World Building dans votre roman

Nalini Singh est un auteur roman paranormal dont le nouveau livreBouclier d’hiverest sorti hier

GUEST BLOG World Building dans votre roman

J’adore construire des mondes dans mes livres.

Pour ceux qui n’ont jamais lu de romance, on suppose que les romans d’amour sont simplistes. Ceux d’entre nous qui aiment les romances savent que rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité&mdash, le genre couvre une vaste gamme, des histoires profondément émotionnelles qui explorent le monde quotidien des personnages, aux histoires d’aventure, à celles qui nous emmènent dans l’espace et sur d’autres planètes..

Dans mes livres actuels, je ne pars pas hors de la planète, mais au lieu de cela, réinventons notre propre monde. Et si nous avions des capacités psychiques incroyables? Et s’il y avait un coût terrible pour ces capacités? Et s’ils nous rendaient fous? Que ferions-nous pour survivre?

Ces questions ont conduit à la genèse de la série Psy-Changeling. Mais comme vous pouvez le voir, les questions que je me pose sont basées sur le caractère, plutôt que sur l’environnement physique du monde. J’ai des amis qui cartographient leur monde avant d’écrire, mais j’ai toujours préféré le voir à travers les yeux des personnages, explorer à côté d’eux. Cela me convient en tant qu’écrivain (même si des amis écrivains m’ont dit que cela les rendrait fous).

Une des raisons pour lesquelles cela me convient, c’est que j’aime le déroulement progressif du monde, d’avoir de nouvelles découvertes à chaque coin de rue. Alors que je marche avec un ange dans sa maison, seulement pour lui ouvrir une porte et sortir dans le néant, je halète et me rends compte que, bien sûr, un être ailé aurait une maison au bord d’une falaise, ou haut dans une aire. Ils n’ont pas peur de tomber, leurs ailes se brisent pour les porter en l’air ou pour les faire voler à travers le paysage.

Cela me semble très organique d’écrire de cette façon, mais cela signifie aussi que je dois garder une mise à jour constante "histoire bible" avec tous les détails du monde et des personnages. Je ne commence pas par une bible lorsque j’écris le tout premier livre d’une série – je la construis au fur et à mesure. Il devient plus complexe au fil du temps et est une ressource à laquelle je me réfère en relation à la fois avec les personnages et le monde. Parce qu’à chaque livre, les personnages et le monde changent.

Par exemple, dans mon monde Guild Hunter, Pékin n’existe plus. Nous l’avons vue comme une ville prospère, puis nous l’avons vue anéantie à la suite d’une explosion de puissance archangélique. Dans les livres ultérieurs, on parle de cratère.

Je suis treize livres dans la série Psy-Changeling avecBouclier d’hiver, et le monde est tout aussi fascinant pour moi maintenant qu’il l’était avec le tout premier livre. Le plus grand défi est de ne pas flâner sur les tangentes lorsque les personnages me montrent un autre aspect fascinant. Je dois enregistrer ces tangentes pour des livres ultérieurs ou pour des nouvelles! Je ne peux pas imaginer quitter ce monde, et pour l’instant, je n’ai pas à – je suis déjà au travail sur le prochain livre et la prochaine aventure.

Quels sont vos mondes fictifs préférés? Pourquoi aimez-vous autant ce monde (ou ces mondes)?

Le romanBouclier d’hiver, un livre Psy-Changeling, publié par Gollanczand est maintenant disponible en version cartonnée et en ebook. Les séries Psy-Changeling sontNew York Timesbest-sellers. Nalini Singh est née aux Fidji et a grandi en Nouvelle-Zélande. Elle a passé trois ans à vivre et travailler au Japon et à voyager à travers l’Asie avant de revenir. Découvrez-en plus sur ses romans sur www.nalinisingh.com.

Aimez-vous l'article? Partager avec des amis: