Critique de Call of Duty: Modern Warfare: Reflex

Avantages
  • Histoire bourrée d’action
  • Le cœur de CoD4 reste toujours aussi satisfaisant
  • Tendu
  • bande sonore dramatique

Les inconvénients
  • La splendeur visuelle de l’original est perdue
  • Fréquence d’images incohérente
  • Contrôles difficiles

Modern Warfare 2 a peut-être reçu tout le battage médiatique (et une bonne dose de controverse), mais pas moins de trois jeux Call of Duty sont sortis le 10 novembre. Alors que les propriétaires de PS3 et 360 ont mis la main sur le dernier jeu et DS les propriétaires ont obtenu une version portable remaniée, les propriétaires de Wii étaient &lsquo, traité à la place d’un port de son prédécesseur de deux ans. D’une part, cela ressemble à une tentative cynique de tirer plus d’argent de la série, mais d’autre part … eh bien, Reflex (AKA CoD4) est toujours un bon jeu sanglant.

Critique de Call of Duty: Modern Warfare: Reflex

L’expérience Wii équivaut à peu près à jouer à un jeu PC en basse résolution, avec un taux de rafraîchissement inférieur qui tombe parfois à des niveaux presque inacceptables. Rien n’a été ajouté – à part les commandes de mouvement obligatoires, qui ne gâchent pas l’expérience mais ne l’améliorent pas beaucoup non plus – mais, surtout, rien n’a été retiré. C’est la même guerre moderne en dessous.

En tant que premier Call of Duty à avoir lieu dans un avenir proche plutôt que dans la Seconde Guerre mondiale, désormais clichée, le cadre de CoD4 semble toujours frais. Plus contraint par des événements factuels, l’histoire saute à travers le monde avec des enjeux plus élevés et plus urgents – nous savons tous comment la Seconde Guerre mondiale s’est terminée, mais il semble que tout pourrait arriver dans Modern Warfare. Et cela arrive parfois – il y a quelques rebondissements surprenants en cours de route.

La campagne est très variée – l’histoire bascule entre la Russie et le Moyen-Orient, et chaque mission semble offrir quelque chose de nouveau. Il y a quelques pièces de théâtre captivantes – notre préférée étant la mission de tireurs d’élite tendue basée à Pripyat, la ville ukrainienne dévastée par la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986, qui est maintenant abandonnée.

Il nous faut environ cinq ou six heures pour terminer, la campagne est certainement courte, mais au moins elle ne dépasse jamais son accueil.

Critique de Call of Duty: Modern Warfare: Reflex

Le multijoueur en ligne substantiel de World at War, le précédent jeu Wii Call of Duty, fait un retour bienvenu, et mis à part le cadre, très peu de choses ont changé. C’est toujours solide, c’est toujours une rareté sur Wii (bien que The Conduit soit une autre option, si vous avez envie de tirer sur des extraterrestres plutôt que sur des terroristes) et, malheureusement, il n’y a toujours pas de support de chat vocal. Comparé à des jeux similaires sur d’autres consoles, le multijoueur de Reflex fait toujours défaut, mais dans le monde en ligne stérile de la Wii, c’est probablement votre meilleure option pour vous tuer virtuellement..

À ses débuts, la Wii avait du mal à viser à la première personne, mais les commandes ici, pour la plupart, sont bonnes. La télécommande Wii aide légèrement à viser avec précision, mais elle n’est pas aussi précise que l’utilisation d’une souris, ni aussi confortable que la visée avec un bâton analogique. L’emplacement des boutons est également un peu maladroit – pour utiliser un équipement secondaire comme des lunettes de vision nocturne ou l’attachement à la grenade, vous devez tenir à gauche sur le D-pad et appuyer dans une direction avec le stick analogique du Nunchuk. Cela fonctionne, mais dans le feu de l’action (qui, étant Call of Duty, est un peu tout le temps), il peut être inutile de basculer entre les équipements.

Tout Modern Warfare est ici, mais sans améliorations ni ajouts, ce n’est rien de plus qu’un port souvent maladroit. Visuellement, c’est bien, sinon jamais spectaculaire, mais sur certaines étapes, nous avons eu du mal à distinguer l’ennemi du fond trouble. Le framerate est faible pour commencer mais parfois baisse encore plus bas – en particulier sur la dernière partie du dernier niveau, qui bégayait si souvent qu’il était difficile de terminer.

Critique de Call of Duty: Modern Warfare: Reflex

Malgré cela, le cœur de Modern Warfare est superbe, et si votre seule option est de le jouer sur la Wii, cela en vaut la peine pour la campagne passionnante et le mode multijoueur solide. Les problèmes techniques ne le rendent pas injouable, ils le rendent cependant beaucoup moins attrayant que les autres versions du jeu. Quiconque ayant le choix de la plate-forme serait fou de le prendre. Mais si vous avez une autre plateforme, vous l’avez probablement achetée il y a deux ans.

Aimez-vous l'article? Partager avec des amis: