Chronique de Tulpan

Tulpan transporte le spectateur dans les steppes désolées et sablées du sud du Kazakhstan, où les éleveurs de moutons nomades vivent une existence précaire.

Vivant dans une yourte (tente) avec la famille de sa sœur, le jeune Asa (Askat Kuchencherekov) doit se marier afin d’acquérir son propre troupeau.

Hélas, l’objet de ses envies, le beau Tulpan, est un chat insaisissable.

Le premier long métrage remarquable du Doco-maker Sergei Dvortsevoy célèbre la détermination sans faille de ses personnages avec affection et humour, en mélangeant des paysages spectaculaires, des naissances d’animaux vivants et Boney M’s &lsquo, Rivers Of Babylon ‘.

Aimez-vous l'article? Partager avec des amis: